Le SMS d’authentification des achats en ligne disparaît

Le SMS d’authentification des achats en ligne disparaît

Les SMS de validation des achats en ligne (One Time Password) supputés moins sécurisés s’éclipsera entièrement du marché dans les six mois à suivre. Si vous êtes un adepte des commandes en ligne, alors préparez-vous à changer vos habitudes d’achats. Voici quelques points essentiels à retenir sur cette modification des SMS de validation.

L’autorité bancaire européenne atteindra son objectif d’ici là

L’Autorité bancaire européenne a demandé aux commerçants et aux banques de changer en bloc les SMS d’authentification des achats en ligne contre d’autres systèmes plus complexes parce qu’ils s’avéraient faciles à contourner. De nouveaux moyens d’authentification plus poussés devront faire leur apparition sur le marché notamment des applications de banques et de nouvelles générations de cartes dites biométriques. Ce changement qui a pris effet le 14 septembre 2019 devrait s’accomplir progressivement en toutes ses facettes d’ici le 31 décembre 2020 comme ce fut la demande de plusieurs états concernés par le décret. Passé ce délai, tous les pays concernés par la loi doivent lancer ces méthodes d’authentification fortes afin d’éviter les échecs de paiements. Désormais, les banques devront vérifier l’identité de l’acheteur puis se conformer à trois exigences de l’Union européenne au cours des translations en ligne comme détaillé ci-dessous :
– demander une information singulière qui n’est connue que de l’acheteur ;
– demander une donnée unique au client ;
– demander à l’acquéreur de valider sa commande en certifiant son trait physique avec la méthode des empreintes digitales ou la reconnaissance faciale.

Ce changement n’est pas sans conséquence du côté des commerçants

Les nouvelles technologies de validation des achats en ligne limitent certes la fraude sur les paiements par carte bancaire, mais ils constituent des vecteurs de plusieurs autres problèmes. Au fait, avec ces nouveaux dispositifs, le processus d’achat des clients tend à se prolonger dans le temps. Les clients sont obligés de passer plus de temps que d’habitude avant de commander leurs produits. Tout ceci engendre une baisse des taux de conversion sur les sites de vente en ligne.